Systématique

OrdreLepidoptera
FamilleNymphalidae
Sous-familleSatyrinae
GenreCaligo
EspèceCaligo memnon

Le mot latin Caligo signifie « obscurité », ce qui est probablement dû à l’activité crépusculaire de cette espèce.

Description

La banane ventrue est un grand papillon avec une envergure de 11-15 cm. Il est facilement reconnaissable à sa grande tache diffuse jaune pâle sur la face supérieure des ailes antérieures. Les ailes postérieures sont gris bleuté vers la base. Le reste est noir. Sur la face inférieure de ses ailes, il possède, comme tous les papillons du genre Caligo, un large ocelle sur chaque aile postérieure. En plus de ces deux grands ocelles, il y en a des petits sur la bordure des ailes antérieures. Excepté une partie des ailes antérieures qui est jaunâtre, le reste est brun foncé. Les mâles ont des ailes postérieures bordées de poils.

Les chenilles sont brunes avec 6 pseudo-épines noires sur leur dos. Durant les premiers stades, les chenilles sont vertes et non brunes. Elles ont une queue bifide et leur tête est munie de 8 cornes.

Les chrysalides sont généralement brunes, larges, massives et sans ornements particuliers, à part deux petites taches nacrées de chaque côté de la tête.

Biologie

La banane ventrue est active surtout à l’aube et au crépuscule.

Cette espèce de papillon se nourrit de jus de fruits très mûrs et de la sève des arbres.

Les chenilles se nourrissent des feuilles de bananiers (Musaceae), d’Heliconia (Heliconiaceae), de marantacées (Marantaceae) et plus rarement de celles de palmiers (Araceae) ou de cyclamens (Cyclanthaceae). Les papillons hiboux causent très souvent des dégâts dans les plantations de bananiers. Les chenilles sont grégaires durant les premiers stades, puis deviennent solitaires et restent souvent sur la nervure des feuilles. Elles peuvent produire une substance pour faire fuir les fourmis légionnaires.

Les papillons hiboux (Caligo sp) sont des papillons qui volent lentement : environ 2 battements d’ailes par seconde. Ils peuvent toutefois augmenter leur vitesse en cas de besoin.

Les papillons de la famille des Nymphalidés ont la première paire de pattes réduites, et n’en utilisent donc que quatre pour marcher.

Habitat

L’aire de répartition de la banane ventrue s’étend du Mexique au bassin amazonien.

Ce papillon est une espèce commune sur la côte Pacifique jusqu’à 1’400 m d’altitude et est plus rare sur la côte Atlantique. La banane ventrue peut survivre dans des régions avec de rudes saisons sèches mais pas dans celles où les précipitations sont abondantes. Elle peut également vivre dans les zones agricoles fortement perturbées.

Menaces

Cette espèce ne figure pas sur la liste de l’IUCN. Il y a néanmoins lieu de s’inquiéter. En effet, pour lutter contre les dégâts causés par les chenilles, des produits phytosanitaires de synthèse nocifs pour l’environnement sont utilisés, mais aussi des ichneumons (sorte de guêpes parasites) dont les effets à long terme ne sont pas encore clairs. D’ailleurs, les femelles des papillons hiboux sont souvent parasitées par des guêpes trichogrammes qui s’accrochent à leurs ailes et profitent de pondre leurs œufs dans ceux du papillon.