Systématique

OrdreMusophagidae
FamilleCuculiformes
Sous-famille
GenreTauraco
ExpèceTauraco erythrolophus

Description

Le Touraco Pauline est un oiseau assez massif avec une longue queue. Il mesure entre 47.5 et 50 cm pour un poids variant entre 210 et 325 g. Le corps est globalement vert (différents tons de vert), et la queue est bleutée. La tête est blanche avec une huppe rouge vif qui permet de l’identifier très facilement (d’où son deuxième nom vernaculaire, Touraco à huppe rouge). Les yeux sont rouges. Le bec est jaune et court.

Biologie

T. erythrolophus se nourrit principalement de fruits, mais aussi de fleurs, de feuilles, de graines, de termites et d’escargots. C’est un oiseau actif la journée. Le Touraco Pauline est un oiseau timide qui reste caché dans les branches, sauf lorsqu’il descend au sol pour chercher de la nourriture ou de l’eau. En cas de danger, il pousse un cri d’alarme perçant qui alerte le reste de la faune de la présence d’un prédateur. Son vol est faible, mais il peut courir très vite à travers la canopée. Ce n’est pas une espèce migratrice. La maturité sexuelle est atteinte après un ou deux ans. Le Touraco Pauline nidifie dans les arbres. Son nid est large, constitué de brindilles. La femelle pond 2 ou 3 œufs. Mâle et femelle défendent ensemble un territoire et tous deux s’occupent de couver les œufs puis de nourrir les jeunes. La durée d’incubation est de 21 à 24 jours. Les juvéniles naissent avec un épais duvet et avec les yeux ouverts. Ils quitteront le nid après 4 semaines environ.

Habitat

On trouve le Touraco Pauline en Afrique subsaharienne, plus précisément en République Démocratique du Congo, en Angola, en Ouganda, à l’ouest du Kenya, au Burundi, au Rwanda, au sud du Soudan et au Zaïre. Le Touraco Pauline se rencontre en forêt, dans la savane et dans les lieux humides. C’est une espèce arboricole.

Menaces

Espèce non menacée.