left
right

Le Muscadier du Gabon

Systematics

Subclasse:

Magnoliidae

Ordre:

Magnoliales

Famille:

Annonaceae

Genre:

Monodora

Espèce:

Monodora myristica (Gaertn.) Dunal. 1817

Description

Le Muscadier du Gabon est un arbre a grandes banches avec une écorce gris qui peux atteindre les 35m de hauteur et les 2m de diamètre a hauteur de poitrine.

Les branches de cet arbre se développent de façon horizontal avec des feuilles très larges (35cm de long et 18cm de large) à la fin des branches, au début elles sont de couleur pourpre et après quelques jours est remplace par un vert foncé sur la partie supérieure et du vert pâle sur la partie inférieure.

Les fleures apparaissent surtout à la base des nouvelles branches attachés à un long pédicelle (20cm), solitaires et parfumées. Les sépales sont colorés par des points rouges et légèrement frisés de quelques 2.5cm de longs. La corolle est formé de six pétales dont les trois extérieures de 10cm de longueur avec des bords ondulés et des point rouges, jaunes et verts. Les trois pétales intérieures plus petites sont de forme triangulaires aussi avec des points des couleurs rouges et verts.

Le fruit est un baie de 20cm de diamètre et est lisse, vert et sphérique et devient ligneuse. Il est attaché à une longue tige qui peut mesurer jusqu'à 60 cm de long. Les graines son nombreuses de 1.5cm de longues et entourées d'une pulpe blanchâtre et aromatique.

Biology

Dans son environnement naturel le Muscadier du Gabon est pollinisé par scarabées. Les graines son utilisées principalement dans la cuisine comme remplaçant du vrai Muscadier (Myristica fragans) dans les soupes, les ragoûts et les gâteaux. Mais il est utilisé aussi pour son bois et la beauté des ses fleurs dans des jardins. Entre les propriétés médicales il est utilisé comme stimulant et pour le traitement des maux de tête. Une particularité des graines est que son embryon peut prendre plusieurs saisons pour se développer et germer ce qui a fait l'objet des recherches.

Habitat

Cet arbre est une espèce native d'Afrique de l'Ouest mais aussi on peut la trouver à l'est vers Ouganda, Kenya et la Tanzanie. Elle a été introduite en Jamaïque et autres endroit du Caraïbe

Menaces

Étant une espèce très répandu et adaptée a une grand diversité d'habitats, elle n'est pas actuellement menacée.