left
right

Sapotillier ou Chicle

Systématique

Subclasse: Magnoliidae

Ordre: Ericales

Famille: Sapotaceae

Genre: Manilkara

Espèce: Manilkara zapota (L.) P. Royen

Description

Le Sapotillier est un arbre de taille moyenne qui peut atteindre 30 m de haut et un diamètre de 1.5 m. Il développe une couronne dense et un arrangement horizontal des branches latérales caractéristique. Le tronc est cylindrique et longue, spécialement dans les individus qu'on trouve en forêt, l'écorce est marron foncé et profondément fissurée formant des morceaux rectangulaires. Le système racinaire est très développé. Les feuilles simples son arrangées en spirale et généralement regroupées à la fin de chaque branche. Les fleures sont verdâtres attachées à un pédoncule marron et pubescente, elles son composées de 6 sépales et 6 pétales. Le fruit est baie ovoïde avec une épaisse peaux marron contenant entre 1-12 graines noires ou marrons.

Biologie

Les abeilles collectent le nectar produit par les fleurs et ainsi elles favorisent la pollinisation. Les fleurs sont bisexuelles avec le stigmate qui dépasse la corolle. Le Sapotillier fleuri toute l'année produisant ainsi une bonne récolte des fruits qui arrivent à maturité dans 4 mois environ. Les jeunes arbres commencent leur productions des fruits à l'âge de 5 à 8 ans, mais ce temps est réduit à 2-3 ans si l'arbre est greffé. Le principale sous-produit est le «chicle» qui est obtenu a partir de la sève de l'arbre et utilisé autre fois comme l’ingrédient principal dans la fabrication du chewing-gum vers les années 1930.

Habitat

Le Sapotillier est originaire de la région du Yucatán au Mexique, le nord du Belize et le nord-est du Guatemala. On le trouve dans les forêts d'Amérique Centrale, où il a été cultivé depuis très long temps, jusqu’à en Amérique du Sud. Il a été introduit aux Antilles, la Floride, Philippines, Sri Lanka, Inde, le Sud-est Asiatique, Afrique et Australie. Il préfère le climat chaud et humide des forêts de basse altitude mais on peut le trouver jusqu'à 2800 m d'altitude et une moyenne de 2000 mm de pluie. Le sapotillier peut s'adapter à une grand diversité de sols, de préférence légèrement basique, de texture moyenne et bien drainé.

Menaces

Le Sapotillier n'est pas une espèce menacée