Raie à aiguillon commune

Systématique

Classe: Pisces
Ordre:    

Rajiformes

Famille: Potamotrygonidae

Genre: Potamotrygon

Espèce: Potamotrygon motoro

            

 

Description

Cette raie a une forme plus ou moins circulaire, avec les yeux surélevés de la surface dorsale. Les oreilles sont situées juste derrière les yeux. Les branchies sont situées au sommet de la tête. Sa face dorsale varie du beige au brun, avec un grand nombre de taches orange pâle cerclées de noir. Le nombre et l’arrangement de ces taches varient d’une raie à l’autre. Les femelles ont une queue munie de deux aiguillons renfermant un puissant venin, tandis que celle des mâles n’en porte qu’un seul. A l’âge adulte, P. motoro peut peser jusqu’à 15kg et mesure en moyenne 50 cm; cependant, certains spécimens mesurant jusqu’à 1 mètre ont été reportés.

Biologie

Comportement:

La raie à aiguillon commune n’est pas un poisson territorial; c’est un prédateur qui passe la majeure partie de son temps seul, enfoui sous le sable au fond des rivières, avec seulement les yeux qui dépassent, à attendre qu’une proie passe. L’emplacement des branchies au sommet de la tête est une adaptation qui lui permet justement de maintenir cette position de camouflage pendant de longues périodes sans bouger. Sa coloration et ses motifs lui fournissent également un excellent camouflage sur le fond des rivières sableuses.

Lorsqu’elle est attaquée, ou qu’un humain lui marche dessus, la raie à aiguillon commune dresse son dard venimeux pour se défendre.

 

Nourriture:

Les jeunes se nourrissent de plancton. Au fur et à mesure de la croissance, le régime alimentaire se diversifie avec des petits mollusques, de crustacés et des larves d’insectes aquatiques. Lorsque les adultes sont suffisamment grands, ils incluent des poissons-chats (Loricaridae) dans leur alimentation.

 

Prédateurs:

La raie à aiguillon commune a très peu de prédateurs, à l’exception de quelques grands poissons et des caïmans.

 

Reproduction:

Cette raie atteint sa maturité sexuelle vers l’âge de trois ans. La femelle produit des œufs qu’elle garde en elle jusqu’à leur éclosion (ovoviviparité). La durée de gestation n’excède pas trois mois, et il y a entre 3 et 21 juvéniles par portée. Pour que la reproduction ait lieu, il faut une eau à 24°C.

Habitat

Répartition:

Potamotrygon motoro est un poisson cartilagineux (Chondrichthyes) d’eau douce que l’on trouve en Amérique du Sud; plus précisément dans les bassins fluviaux du Rio Uruguay, du Rio Paraná, de l’Orénoque et de l’Amazone.

 

Habitat:

On rencontre la Raie à aiguillon commune sur le fond des rivières d’eau douce. La température de l’eau doit être de 23°C à 26°C.

Menaces

Potamotrygon motoroest une espèce menacée par le marché excessif de l’aquariophilie. De plus, sa maturité sexuelle tardive et son taux de reproduction bas (comme toutes les espèces de raies et de requins) ne l’aident pas à régénérer et à stabiliser sa population.