Papilio helenus

Systématique

Ordre: Lepidoptera
Famille: Papilionidae
Sous-Famille: Papilioninae
Genre: Papilio

 Nom français: Hélène rouge

 

 

 

Description

Adulte:
L’Hélène triste est un papillon noir d’une envergure de 10 à 12cm.

Les ailes antérieures sont entièrement noires. Le dessous est brun foncé avec de fines bandes jaune pâle horizontales le long de la marge externe, et de fines lignes jaune pâle obliques sur la moitié supérieure de l’aile.

Les ailes postérieures sont aussi noires. Le bord est ondulé et elles ont une queue. Il y a une vaste zone blanche jaunâtre typique, formées de trois cellules. Deux ocelles noirs cerclés d’orange se trouvent l’un en dessous de l’autre vers la marge interne. Une rangée de taches orange rouge en demi-lune borde la marge externe. Le dessous est identique, sauf que les taches rouges sont plus grosses.

Le corps est noir avec le ventre brun foncé ou rouge.

Chenille:
Les chenilles sont vertes, tachetées de noir, de blanc et de gris. Elles ressemblent à des déjections d’oiseau.

Chrysalide:
Les chrysalides sont vertes avec un «col» jaune. Elles peuvent également être brunes selon la couleur du substrat auquel elles sont accrochées. La tête est bifide et les flancs légèrement pincés.

Biologie

Nourriture:
P. helenus se nourrit de nectar.

Plantes hôtes:
Citrus sp, Euodia sp, anthoxylum sp, etc (Rutaceae).

Comportement:
L’Hélène triste est un papillon diurne au vol rapide mais irrégulier.

Les mâles fréquentent beaucoup les flaques d’eau et les sables humides en bordure de rivières. Il semblerait qu’ils y puisent des sels de sodium nécessaire pour l’attraction des femelles.

Reproduction:
Les mâles ont un comportement particulier pour l’accouplement que l’on appelle «hilltopping» en Anglais: les mâles se regroupent sur des sortes de petites collines, avec le mâle ayant la plus haute position hiérarchique au sommet. Les femelles visitent ces collines pour choisir un mâle et s’accoupler.

De plus, les mâles sont très territoriaux, et lorsque deux mâles se rencontrent, un conteste territorial se met en place. On peut ainsi les voir voler en spirales de plus en plus haut dans le ciel, jusqu’à ce que l’un d’eux s’en aille. Plus un mâle est dominant, plus il ira haut.

Durée de vie:
La durée de vie, de la ponte de l’œuf à la mort du papillon adulte est d’environ deux mois.

Particularité(s):
Les chenilles de la famille des Papilionidés possèdent toutes un organe de défense situé derrière la tête et appelé osmeterium. Il s’agit d’un organe vivement coloré (souvent orange), charnu, dévaginable qui émet une forte odeur. Ce système de défense est particulièrement utilisé contre les mouches et les guêpes parasitoïdes.

Habitat

Répartition:
L’aire de röpartition de Papilio helenus s’étend au sud de l’Inde et à l’Asie du sud-est (sud de la Chine, Japon, Thaïlande, Birmanie, Malaisie et Indonésie).

Habitat:
On rencontre ce papillon dans les forêts persistantes où il y a beaucoup de précipitations, entre 300 et 200m d’altitude.

Menaces

Papilio helenus n’est pas une espèce en danger.