left
right

Le Palmier Cohune

Systématique

Subclasse:

Magnoliidae

Ordre:

Arecales

Famille:

Arecaceae

Genre:

Attalea

Espèce:

Attalea cohune Mart. 1844

Description

Le Palmier Cohune est l’un des palmiers les plus majestueux d’Amérique tropicale avec des frondes qui semblent sortir directement de la terre. Dans ses premières années de vie, ce palmier grandit avec le tronc souterrain. Une fois adulte, le Cohune a une couronne très caractéristique, pennée et vert foncé avec des frondes qui grandissent presque à la verticale. Les feuilles peuvent mensurer plus de 10m de long et le tronc peut atteindre 6-15m de hauteur par 30-60cm de largeur. Les folioles qui composent la feuille pennée sont rangés de façon régulière et sur le même axe que la feuille. Le Palmier Cohune produit des inflorescences de jusqu'à 1.5m de long à la base des feuilles. Elles peuvent être males, femelles ou les deux sur le même pied. Les fleurs ont une couleur crème et produisent des fruits brunâtres de forme elliptique de jusqu'à 7cm de long par 5cm de diamètre entre les mois de novembre et février.

Biologie

Le Cohune préfère les endroits ensoleillés et même les jeunes palmiers sont tolérants au soleil direct. Les sols bien drainés, humides et sablonneux sont préférables pour ce palmier. Il peut résister à des températures de -5°C à condition que la période froide ne soit pas trop longue. A cause de sa résistance aux maladies et ravageurs et aux vents forts, ce palmier est idéal pour les jardins publiques, les boulevards, et les bords de route. Le palmier Cohune est une source importante d’huile extrait de ses fruits et de grande importance pour la culture Maya. Cette huile est utilisée comme lubrifiant, pour la cuisine, dans la fabrication de savon et comme carburant pour lampes. Le cœur de ce palmier est considéré comme une délicatesse. Les fruits sont utilisés pour nourrir le bétail, les feuilles dans la construction de toits et de la sève on produit du vin de palme.

Habitat

Le Palmier Cohune est originaire d’Amérique Centrale, où on le trouve dans les forets du Belize, d’El Salvador, de Honduras, du Guatemala, du Costa Rica et de la région côtière du sud du Mexique.

Menaces

En 2005 le Cohune a été ajoutée à la liste des espèces dont les populations sont en danger pour la Colombie. Depuis 2001 il est également protégé par l’Union International pour la Conservation de la Nature.