left
right

Danaus plexippus - Le Monarque

Systématique

Ordre:  

Lepidoptera

Famille: Nymphalidae
Sous-Famille Danainae

Genre: Danaus

Espèce: Danaus plexippus

    

Description

Adulte:

Le Monarque a une envergure de 8.9 à 10.2 cm. Les mâles sont légèrement plus grands que les femelles.

Le dessus des ailes est orange vif avec les nervures noires. Le marquage des nervures est plus prononcé chez les femelles. Les marges sont bordées de noir avec deux rangées de petites taches blanches. L’apex des ailes antérieures est noir, avec des taches blanches et orange. Les mâles ont en plus une tache noire sur chaque aile postérieure. Il s’agit de poils libérant normalement des phéromones (cf. reproduction) pour attirer les femelles.

Le dessous des ailes est similaire, mais avec l’apex jaune brunâtre et les taches blanches plus grandes pour les ailes antérieures, et une couleur de fond plus pâle pour les ailes postérieures.

Le corps est noir avec des points blancs.

 

Chenille:

Les chenilles sont bariolées de bandes noires, jaunes et blanches. Il y a deux paires de filaments noirs, une paire à chaque extrémité du corps.

 

Chrysalide:

Les chrysalides sont ovoïdes, vert pâle avec des taches dorées éparses. Le bas de l’abdomen est orné d’une bande noire et dorée.

Biologie

Nourriture:

D. plexippus se nourrit majoritairement du nectar de différentes plantes, avec une préférence pour les Asclepiadaceae. Il peut également manger du suc de feuilles et de fruits, et la sève de certains arbres.

 

Plantes hôtes:

Les plantes hôtes sont toutes des plantes à latex de la famille des Asclepiadaceae.

  

Comportement:

Le Monarque est un papillon diurne.

Ce papillon a un comportement migratoire absolument exceptionnel, particulièrement en Amérique où il migre en groupe de plusieurs millions d’individus sur plusieurs milliers de kilomètres deux fois par an. Entre août et octobre, il migre du nord vers le sud, majoritairement en direction du Mexique, et au printemps, il fait le chemin inverse. A ce jour, c’est le seul insecte connu à effectuer une telle migration.

Cela est d’autant plus remarquable que cette migration se fait à travers plusieurs générations. En effet, les individus se reproduisent et meurt en route; c’est donc leur descendance qui continue le chemin! Les Monarques ne vivent pas plus de deux mois, à l’exception de la génération de la fin de l’été qui hiberne dans des sites d’hibernation précis, en groupe de plusieurs centaines de milliers d’individus. Ces papillons-là peuvent vivre sept mois ou plus. Ils ne se reproduiront qu’au printemps, au début du trajet de retour vers le nord. Et puisqu’ils mourront très vite en route, la migration continuera avec les générations suivantes.

Le trajet migratoire semble être une information héréditaire, basée sur la position du soleil.

Les Monarques sont également les seuls papillons capables de traverser l’océan Atlantique, on en rencontre ainsi de temps en temps en Grande-Bretagne, lorsque les conditions sont favorables.

 

Reproduction:

Les papillons mâles du genre Danaus possèdent tous des poils particuliers sur le ventre qui se dressent et libèrent des phéromones pour attirer et inciter les femelles à s’accoupler. Chez le Monarque en revanche, aucune phéromone n’est libérée. Le stimulus semble donc être uniquement visuel, puisque le seul redressement des ces poils spéciaux suffit à stimuler les femelles.

Le mâle meurt juste après l’accouplement, tandis que la femelle vivra encore quelques temps afin de déposer ses œufs.

 

Particularités:

Les Danaïnés sont des papillons indigestes car les chenilles se nourrissent de plantes qui produisent un latex contenant des substances toxiques. Ces dernières sont accumulées par la chenille et transmises au papillon, les rendant tous deux toxiques pour les prédateurs.

Les papillons de la famille des Nymphalidés ont la première paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que quatre pour marcher.

Habitat

Répartition:

L’aire de répartition de Danaus plexippus s’étend à l’Amérique du Nord, Centrale et du Sud, à l’Australie, à la Nouvelle-Zélande, à la Nouvelle-Guinée et aux îles Canaries. Il est même parfois présent ailleurs en Europe, jusqu’en Grande-Bretagne.

 

Habitat:

On rencontre le Monarque dans de nombreux habitats, comme des champs, des prairies, des parcs urbains, des jardins et en bordure de route. Il passe l’hiver dans des bosquets de conifères.

Menaces

Non défini.