left
right

Consul fabius - Tigre à queues

Systématique

Ordre:  

Lepidoptera

Famille: Nymphalidae
Sous-Famille Charaxinae

Genre: Consul

Espèce: Consul fabius

    

Description

Adulte:
Le Tigre à queues a une envergure de 7 à 8 cm.
Les ailes sont larges, avec la base orange vif et le bout noir. Les ailes antérieures sont en forme de faux et ont une large bande crème irrégulière vers l’apex. Les ailes postérieures sont margées d’une ligne de petites taches couleur crème, et se prolongent par une longue queue en spatule (une queue par aile).
La face ventrale est cryptique, ressemblant à une feuille sèche (camouflage).
Les antennes sont longues, noires et blanches.
 
Chenille:
Les chenilles sont lisses, vert foncé, rougeâtres sur le dos, et avec les spiracles jaunes. La tête est noire avec des rayures jaunes, et deux petites cornes en massue.
 
Chrysalide:
Les chrysalides sont vertes et lisses, avec le cremaster (extrémité du dernier segment abdominal transformé en crochets) noir brillant. Les segments abdominaux sont compactés.

Biologie

Nourriture:
C. fabius
se nourrit du jus des fruits très mûrs.
Plantes hôtes:
Nombreuses espèces du genre Piper (Piperaceae).
Comportement:
Le Tigre à queues est actif toute la journée. Les femelles le sont particulièrement à midi, heure à laquelle est cherche un lieu d’oviposition.
Le vol du Tigre à queues est lent et souple, contrairement aux autres espèces de Charaxinés. C’est sans doute pour permettre aux prédateurs de voir leurs couleurs et motifs aposématiques (c'est-à-dire qui avertissent de leur éventuelle toxicité). Par contre, s’ils sont en danger, ils peuvent voler très vite, comme les autres Charaxinés.
Les chenilles roulent des feuilles pour se cacher à l’intérieur lorsqu’elles ne sont pas en train de se nourrir.
 
Particularité(s):
La coloration vive du Tigre à queues est un mimétisme d’espèces toxiques appartenant au groupe des « papillons tigres », comme celles du genre Heliconius. Cela lui sert à montrer aux éventuels prédateurs qu’il est toxique. Cependant, il n’y a pour l’instant aucune preuve de la toxicité réelle de ce papillon. Le genre Consul est le seul des Charaxinés à avoir des espèces mimétiques.
Les papillons de la famille des Nymphalidés ont la première paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que quatre pour marcher.

Habitat

Répartition:

L’aire de répartition du Consul fabius s’étend du Mexique au bassin de l’Amazone.

 

Habitat:

On rencontre ce papillon autant dans les forêts primaires que secondaires sur les deux côtes (Atlantique et Pacifique) jusqu’à 1200m d’altitude. Il est fréquent dans les zones ensoleillées comme la canopée, la lisière de forêt ou le long des rives et des lagons.

Menaces

Non défini.