Colobura dirce - Mosaïque zébrée

Systématique

Ordre:  

Lepidoptera

Famille: Nymphalidae
Sous-Famille Nymphalinae

Genre: Colobura

Espèce: Colobura dirce

    

Description

Adulte:
La Mosaïque zébrée a une envergure de 6 cm environ.
Le dessus des ailes est brun noirâtre, avec une grosse bande jaune blanchâtre sur chaque aile antérieure. Les marges supérieures et internes des ailes postérieures sont plus claires. Il y a deux petits ocelles bleu brillant tout en bas des ailes postérieures.
Le dessous présente un motif de rayures noires et blanches, comme un zèbre. La large bande des ailes antérieures est également présente, mais elle est blanche. Les ailes postérieures sont en plus ornées de petits ocelles bleus cerclés de noir et d’une tache orangée vers le bas.
Le corps est brun dessus, et blanc avec des rayures longitudinales brunes dessous.

Chenille
:
Les chenilles sont noir velours, avec des taches blanches et de nombreuses rangées de longues épines jaunes. La tête est noir brillant avec deux cornes proéminentes blanches ou jaunes avec le bout brun. Il y a en plus de courtes épines noires sur le côté de la tête.

Chrysalide
:
Les chrysalides sont cylindriques, allongées, et ressemblent parfaitement à des petits bouts de bois morts.

Biologie

Nourriture:
C. dirce se nourrit du jus de fruits pourris, de jus de cadavre en décomposition, et d’excréments.
 
Plantes hôtes:

Les plantes hôtes sont toutes des espèces du genre Cecropia, de la famille des Moracées.

 
Comportement:
La mosaïque zébrée est un papillon diurne, actif toute la journée
Vers midi, mâles et femelles se perchent la tête en bas à 3-8 mètres du sol.

Particularité:
Les papillons de la famille des Nymphalidés ont la première paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que quatre pour marcher.

Habitat

Répartition:

L’aire de répartition de Colobura dirce  s’étend du Mexique au nord de l’Amérique du Sud, particulièrement dans le bassin de l’Amazone, et aux Caraïbes.

 

Habitat:

On rencontre la Mosaïque zébrée jusqu’à 1500m d’altitude sur les deux côtes (Atlantique et Pacifique). Il est commun dans tout type d’habitat, mais surtout dans les forêts secondaires.

Menaces

Pas d’information.