left
right

Caligo eurilochus - Le Hibou

Systématique

Ordre:  

Lepidoptera

Famille: Nymphalidae
Sous-Famille Brassolinae

Genre: Caligo

Espèce: Caligo eurilochus

    

Description

Adulte:
Le Hibou a une envergure de 10 à 13 cm. C’est un papillon brun, avec une zone gris bleuté à la base de la face supérieure des ailes. La taille de cette zone bleutée varie d’un individu à l’autre. Il est aisément reconnaissable par le large ocelle ou œil présent sur la face inférieure des ailes postérieures. Ces deux larges ocelles servent de leurre contre les éventuels prédateurs, en imitant les yeux d’un grand vertébré. Il a été avancé qu’ils imitaient ceux d’une grenouille arboricole indigeste qui se repose sur les mêmes arbres que C.eurilochus.

Chenille
:
Les chenilles sont brun foncé avec six pseudo épines également brun foncé sur le dos. Les spiracles sont jaunes. La tête est munie de huit cornes, certaines penchées vers l’extérieur et d’autres vers l’avant. Elles ont une queue bifide assez longue.

Chrysalide
:
Les chrysalides sont jaune beige, larges, massives et sans ornements particuliers à part une petite tache triangulaire nacrée de chaque côté de la tête.

Biologie

Nourriture:
C.eurilochus se nourrit du jus des fruits mûrs et de charognes en décomposition, ainsi que de sève.
 
Plantes hôtes:
Heliconia (Heliconiaceae), Calathea (Marantaceae), Musa (Musaceae).

Comportement:
Ces papillons sont actifs à l’aube et au crépuscule. Lorsqu’ils volent, ils ne parcourent que quelques mètres à la fois.
Parasitisme: les larves peuvent être des pestes des bananiers et causer de sérieux dégâts économiques.

Particularité(s):

Les œufs du Hibou sont l’hôte d’une toute petite guêpe parasitoïde de la famille des Trichogrammatidae.
Les papillons de la famille des Nymphalidés ont la première paire de pattes réduite, et n’en utilisent donc que quatre pour marcher.

Habitat

Répartition:
L’aire de répartition de Caligo eurilochus s’étend du Guatemala jusqu’au bassin de l’Amazone.
 
Habitat:
Le Hibou est un papillon largement répandu et commun dans les forêts humides, et ce jusqu’à 1600m d’altitude sur les deux côtes (Atlantique et Pacifique).

Menaces

Caligo eurilochus est actuellement une espèce en danger.